Vous êtes ici

Arnaud Denis

Arnaud Denis

Formé par Jean-Laurent Cochet, puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, ayant participé à plusieurs stages aux États-Unis, il joue dans la langue de Shakespeare comme dans celle de Molière. À 20 ans, il créé sa compagnie, Les Compagnons de la Chimère, avec laquelle il monte et joue Les Fourberies de Scapin et Dom Juan de Molière, L’Ingénu d’après Voltaire, La Cantatrice chauve de Ionesco, Les Revenants d’Ibsen, Ce qui arrive et ce qu’on attend de Jean-Marie Besset ou encore Les Femmes savantes avec Jean-Laurent Cochet, spectacle qui lui vaut le prix du Brigadier. La compagnie a également reçu le prix de la Fondation Charles-Oulmont, ainsi que le premier prix des Compagnies du Festival d’Anjou.

Il est seul en scène dans Autour de la Folie et Nuremberg, la fin de Goering, sa première pièce en tant qu’auteur. Il joue dans Le Tartuffe de Marion Bierry aux côtés de Claude Brasseur et de Patrick Chesnais, et dans L’Importance d’être sérieux d’Oscar Wilde adapté par Jean-Marie Besset. Il est Alceste dans Le Misanthrope sous la direction de Michèle André, et joue sous celle de Jean-Luc Revol dans Le Roi Lear aux côtés de Michel Aumont. Sous la direction de Thomas Le Douarec, il est Dorian Gray pendant deux ans d’affilée à Paris, puis le Prince Mychkine dans L’Idiot de Dostoïevski, avant d’être Jean Moulin dans la pièce de Jean-Marie Besset Jean Moulin Évangile, qui lui vaut une nomination aux Molières dans la catégorie de la révélation masculine. La saison dernière, sa mise en scène de la pièce de Gérard Savoisien Mademoiselle Molière a été nommée aux Molières en tant que meilleur spectacle de théâtre privé. Parallèlement, il met en scène Clémentine Célarié dans Une vie d’après le roman de Maupassant. Il y interprète aussi le rôle de Don Pedro dans Beaucoup de bruit pour rien mis en scène par Salomé Villiers et Pierre Hélie.

Il tourne pour le cinéma et la télévision avec Yvon Marciano, Bernard Stora, Gabriel Aghion, Jalil Lespert (dans le film Yves Saint Laurent. Il collabore à plusieurs reprises avec l’orchestre de Paris en tant que récitant, notamment dans le rôle de Peer Gynt sous la direction de Paavo Jarvi, Salle Pleyel.

Son interprétation de Maurice dans Marie des poules lui vaut le prix du meilleur comédien au Festival d’Avignon, décerné par « Avignon à l’unisson. »