Vous êtes ici

Colette

Colette

Sidonie Gabrielle Colette, dite Colette, est née dans l’Yonne en 1873.Son mari, Willy, l’introduit dans les cercles littéraires et musicaux de la capitale. Rapidement conscient des dons d’écriture de sa jeune épouse, il l’incite à écrire ses souvenirs d’école, qu’il signe sans vergogne de son seul nom. Ce sera Claudine à l'école, suivi d’une série de Claudine (La Maison de Claudine, Claudine à Paris, Claudine en ménage, etc.).Mais Colette se libère de plus en plus de cette tutelle, et commence une carrière dans le music-hall (1906-1912), où elle présente des pantomimes orientales dans des tenues suggestives, puis au Théâtre Marigny, au Moulin-Rouge et au Bataclan. Ce sont des années de scandale et de libération morale. Elle divorce d’avec Willy en 1906 et connaît plusieurs aventures féminines.Elle publie des ouvrages évoquant ces années : La Vagabonde, L’Envers du music-hall, etc. Elle rencontre ensuite Henry de Jouvenel, qu’elle épouse en 1912 et avec lequel elle aura une fille. Son rôle d’initiatrice de l’amour auprès du fils d’Henry, Bertrand de Jouvenel, lui inspire Le Blé en herbe et Chéri (publié en 1920 et joué en 1925 au Théâtre Daunou). Elle divorce d’avec Henry de Jouvenel en 1923. Comme elle l’a fait pour Willy dans Mes apprentissages, Colette se venge de son ex-mari dans Julie de Carneilhan. Colette est morte en 1954.