Vous êtes ici

Denis Diderot

Denis Diderot

Il naît en 1713 à Langres, dans une famille bourgeoise. En 1730 il commence des études de philosophie à Paris. En 1741, il rencontre Jean-Jacques Rousseau. 

Cinq ans plus tard il publie Les Pensées philosophiques, ce qui le conduit à une condamnation immédiate. L’année suivante c’est le début de L’Encyclopédie avec d’Alembert. En 1749, La Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient, lui vaut d’être incarcéré à la prison de Vincennes pendant quatre mois. 

Après cet évènement, Diderot, différenciera toujours les œuvres publiables de son vivant et les autres. C’est en 1765 que L’Encyclopédie est terminé. Le Rêve de d’Alembert paraît en 1769, et en 1771 il écrit Jacques le fataliste et son maître. 

Ses œuvres se divisent entre les romans, les écrits philosophiques, moralistes, les articles de L’Encyclopédie et son activité de critique publiée dans La Correspondance littéraire, philosophique et critique (à partir de 1779). 

Nombre de ses textes sont publiés après sa mort, survenue en 1784.