Vous êtes ici

Dylan Thomas

Dylan Thomas

Né en 1914, Dylan Thomas grandit à Swansea, au pays de Galles. L’essentiel de son œuvre poétique est déjà ébauché autour de ses 20 ans, notamment ses premiers textes rassemblés dans Eighteen poems (1934), puis Twenty-Five poems (1936) et The Map of Love (1939). Inspiré par James Joyce, Djuna Barnes et les surréalistes, il séjourne en Irlande et en Cornouailles et se lance dans l’écriture de récits en prose (Adventures in the Skin Trade, Portrait of the Artist as a Young Dog). La reconnaissance grandissante de son talent ne suffit pas à lui assurer des revenus stables et il mène une vie de bohème. Réformé lors de la Seconde Guerre mondiale, il devient scénariste (Twenty Years A-Growing, The Doctor and the devils, Me and My Bike avec Donald Taylor, The Beach of Falesà) puis travaille pour la BBC. Dylan Thomas rédige alors ses poèmes dits « de la maturité », salués par la critique (“The Conversation of Prayer”, “A Winter’s Tale”, “Fern Hill”…). À partir de 1949, il multiplie les voyages (Italie, Prague, Iran et surtout les États-Unis). Il meurt le 9 novembre 1953, des suites d’une pneumonie, dans le petit village gallois de Laugharne qu’il a tant aimé et qui lui a inspiré sa pièce la plus célèbre en 1953, Under Milk Wood (Au bois lacté). Plusieurs de ses œuvres ont été publiées après sa mort (Quite Early One Morning, Conversation about Christmas, A Prospect of the Sea…).

De cet auteur