Vous êtes ici

Jaime Salom

Jaime Salom

Jaime Salom est né à Barcelone un 25 décembre, en 1925, dans une famille de médecins. Ophtalmologue lui-même, il partage son activité professionnelle avec la littérature jusqu'en 1990, date à laquelle il se consacre entièrement à la création téâtrale... et se fixe à Madrid. Il est le président de l'association des Médecins Écrivains et Artistes Espagnols. Bien qu'il ait publié quelques romans, son oeuvre est essentiellement dramatique : 34 titres représentés depuis 1960 dont la plupart ont donné lieu à de nombreuses reprises et traductions en langues étrangères, ainsi que des adaptations pour le cinéma et la télévision. Six pièces sont encore inédites, Ha pasado una vina (Une vie est passée), une oeuvre de jeunesse, elles ne devraient pas le rester longtemps. Un grand nombre a connu des succès de public considérables et parfois légendaires, atteignant des milliers de représentatons. Tels El Baùl de los disfraces (La Malle aux costumes) en 1964, La Casa de las chivas (La Maison des chevrettes) en 1968, la Playa vacia (La Plage vide) en 1970, El Corto vuelo del gallo (Le Coq vole bas) en 1980, qui mettait en scène le père et adversaire du Général Franco et valut à l'auteur des menaces de mort de la part des nostalgiques du franquisme..., enfin Une hora sin television (Une Heure sans télévision) en 1987. 

Ricard Salvat, théâtrologue éminent et directeur de la revue Assaig de Teatre, publiée par l'Association de Recherche et Expérimentation Théâtrale de Barcelone, écrivait : « Nous ne pourrions dire avec exactitude ce qu'il est advenu avec le théâtre de Jaime Salom, par rapport à la valorisation critique universitaire, peut-être parce que l'apport dramatique et sa position comme intellectuel a échappé aux schémas, aux compartiments étanches, aux attitudes habituelles. Mais le temps a joué en sa faveur et maintenant que nous bénéficions d ela perspective offerte par presque quarante années de son théâtre, ou plus, nous pensons que sa production s'est bonifiée, et comme les bons vins, en se décantant s'est noblement affermie. »

Le théâtre de Jaime Salom a fait l'objet de nombreuses études et publications : Jaime Salom by Phyllis Zatling-Boring, Rutgers University, Twayne Publishers, Boston USA (1982), Obra teatral de Jaim Salome, par Jesùs Izquierdo Gomez, Universidad de Granada (1993), et du même auteur, Conformacion y éxito de un dramaturgo : Jaime Salom, Universidad de Grenada (1997). 

En ce qui concerne la langue française, André Camp et Claude Demarigny ont traduit La Malle aux costumes, Le Coq vole bas, Une heure sans télévision, et André Camp, outre L'Autre William, Bartolomé de las casas, une flamme dans le matin (Las Casas, une hoguera en al amanecer), Plus ou moins amies (Mas o menos amigas), et Joan Debidour, Presque une déesse (Casi una diosa). 

De ce metteur en scène