Vous êtes ici

Ladislas Chollat

Ladislas Chollat

Il débute comme comédien à Marseille dans les années 1990. Il y fonde sa compagnie, le Théâtre de l’Héliotrope en 1998. Il fait la connaissance de Gildas Bourdet, qu’il assiste sur de nombreux spectacles, et devient son assistant de direction lorsque celui-ci ouvre, en 2002, le Théâtre de l’Ouest parisien. Il le restera jusqu’en 2004. Cette fonction ne l’empêche pas de créer ses propres projets, dont des mises en scène notables d’On ne badine pas avec l’amour de Musset (2003) et du Détail des choses de Gérald Aubert (2004), spectacles qui font connaître et confirment ses talents de metteur en scène. De 2005 à 2008, sa compagnie est accueillie au Théâtre du Beauvaisis (Le Barbier de Séville de Beaumarchais, Médée d’Anouilh et Trois semaines après le paradis d’Israël Horovitz.)

De 2008 à 2010, il est artiste associé à la Comédie de Picardie. Il crée en 2009 Très chère Mathilde d’Israël Horovitz. Par la suite, il met en scène plusieurs pièces de Florian Zeller : Le Père, avec Robert Hirsch dans le rôle-titre (2012), Une heure de tranquillité avec Fabrice Luchini (2013), et Avant de s’envoler, de nouveau avec Robert Hirsch (2016). En 2012, il crée Harold et Maude de Colin Higgins avec Line Renaud et sa propre pièce Je ne serai pas au rendez-vous. En 2013, il monte une comédie d’Eugène Labiche : La Station Champbaudet. L’année suivante, ce sont L’Aide-Mémoire de Jean-Claude Carrière, réunissant Pascal Greggory et Sandrine Bonnaire, Les Cartes du pouvoir d’après Beau Willimon au Théâtre Hébertot, avec notamment Thierry Frémont, ainsi que Deux hommes tout nus de Sébastien Thiéry, avec François Berléand et l’auteur. En 2015, il présente au Momo de Sébastien Thiéry, avec François Berléand, aux côtés de Muriel Robin et de l’auteur.

En 2018, il monte parallèlement au Fils de Florian Zeller Les Inséparables de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie au Théâtre Hébertot.

Ladislas Chollat investit aussi la comédie musicale avec Résiste de France Gall et Bruck Dawit au Palais des Sports de Paris (2015) et Oliver Twist, le musical, de Shay Alon et Christopher Delarue, salle Gaveau (2016).

Il réalise son premier film pour le cinéma en avril 2017.