Vous êtes ici

Victorien Sardou

Victorien Sardou

Victorien Sardou est un auteur dramatique né à Paris en 1831. Ses débuts dans les lettres sont particulièrement difficiles. Ses pièces sont soit rejetées par les directeurs de théâtres, soit condamnées par la censure. Mais Mlle de Brécourt, qui habite dans la même maison, lui porte secours en le faisant profiter de ses relations dans le théâtre, notamment de son amitié avec la célèbre actrice Virginie Déjazet.Trois pièces, écrites quasiment coup sur coup – Les Premières Armes de Figaro, Monsieur Garat, Les Prés Saint-Gervais – connaissent un grand succès. Il en va de même pour Les Pattes de mouche (1860), données au Gymnase.Appliquant les principes constructifs de Scribe, il moque la bourgeoisie dans Nos intimes (1861), les vieux célibataires dans Les Vieux Garçons (1865), les Tartuffe modernes dans Séraphine (1868), les paysans dans Nos bons villageois (1866), les vieilles coutumes et les principes politiques démodés dans Les Ganaches (1862), ou encore les lois sur le divorce dans Divorçons ! (1880).Il se renouvelle en introduisant dans ses pièces un élément historique: la Révolution française sert de cadre aux Merveilleuses, à Thermidor (1891) et à Robespierre (1902) ; et l'épopée impériale revit dans La Tosca (1887) et la très célèbre Madame Sans Gêne (1893).