Vous êtes ici

Brian Friel

Brian Friel

Brian Friel est né en 1929 en Irlande du Nord. Alors qu’il est professeur, il écrit des nouvelles publiées par le New Yorker. Il décide en 1960 de se consacrer à sa carrière d’écrivain. En 1964, Philadelphia Here I Come! lui assure une reconnaissance internationale. Il écrit ensuite au rythme d’environ une pièce par an. Certaines, comme The Freedom of the City en 1973, Volunteers en 1975 et Living Quarters en 1977, traitent de la situation politique de l’Irlande divisée. Le thème de la famille habite également largement son œuvre, en particulier les pièces Aristocrats (1979) et Dancing at Lughnasa (Danser à la Lughnasa, 1990), pour laquelle il reçoit en 1992 trois Tony Awards. Enfin, la solitude et l’incommunicabilité sont des préoccupations communes à l’ensemble de ses textes, entre autres dans The Loves of Cass McGuire (1966), Faith Healer (Guérisseur, 1979) et Molly Sweeney (1994). Parmi ses pièces les plus célèbres figurent encore Translations (Traductions, 1980), Making History (1988) et The Home Place (La Terre natale, 2005). En 1980, il fonde avec l’acteur Stephen Rea le Field Day Theatre Company, qui a pour vocation de faire connaître le théâtre irlandais. Brian Friel a également adapté des pièces d’Anton Tchekhov et d’Henrik Ibsen. Il est aujourd’hui l’un des dramaturges les plus admirés dans le monde.

De ce metteur en scène