Vous êtes ici

Éric Bu

Éric Bu

Enfant-acteur (dans des films de Jean-Pierre Mocky, Roger Pigaut, Jacques Fansten), Éric Bu est passé à la réalisation et à la mise en scène grâce aux encouragements et à la bienveillance de Sarah Sanders et Jacques Martial, qui l’avaient accueilli dans leur atelier-théâtre alors qu’il était à peine majeur. Depuis, il a signé plusieurs films pour le cinéma et la télévision.

En 2008, Le Soleil des Ternes, avec Frédéric Pierrot et Sabrina Ouazani, est récompensé au Festival de Cannes par le prix France Télévision au Short Film Corner. Depuis quelques années, il multiplie les collaborations au théâtre tout en continuant à développer ses projets audiovisuels, parmi lesquels le film documentaire Le Festin de Pierre en 2015 sur le suivi d’une création de la Cie des Épis Noirs, le moyen métrage L’Homme flottant, inspiré d’Oblomov, et les longs métrages Ne vois-tu rien venir ?, et Le Retour de Richard 3 par le train de 9h24, dans lequel joue notamment Sophie Forte, récompensé dans de nombreux festivals, qui doit sortir en salles durant la saison 2020/2021. Il est également aux commandes de l’adaptation en web-série de l’ouvrage de Pierre Notte L’Histoire d’une femme, et de l’adaptation cinématographique des pièces Building de Léonore Confino et Chagrin pour toi de Sophie Forte.

Éric Bu est tout aussi prolifique au théâtre. Après s’être intéressé à l’univers du clown en créant deux spectacles avec la Cie Batifolette, il a écrit et mis en scène plusieurs pièces qui ont été jouées au Festival d’Avignon, notamment L’Influence de l’odeur des croissants chaud sur la bonté humaine d’après Ruwen Ogien, co-mis en scène avec Hervé Dubourjal, créée au Théâtre de la Reine-Blanche en 2018, et Lettre d’une inconnue d’après la nouvelle de Stephan Zweig, interprétée par Camille Bardery, créée au Théâtre des Corps Saints en 2019. C’est également à Avignon qu’il rencontre un grand succès avec la pièce Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ? coécrite et interprétée par Élodie Menant et mise en scène par Johanna Boyé, jouée par la suite en tournée et au Théâtre du Petit-Montparnasse en janvier 2020 (L’avant-scène théâtre n°1463). La version courte de Lorsque Françoise paraît est présentée cette même année lors du festival Mises en Capsules au Théâtre Lepic.