Vous êtes ici

Gabriel Cousin

Gabriel Cousin

Issu d’un milieu ouvrier, ajusteur jusqu’à l’âge de vingt ans, Gabriel Cousin s’oriente, dès la fin de l’Occupation, vers le théâtre (il fut l’élève de Roger Blin) et la danse.Il s’installe avec une jeune troupe de théâtre, « Les Compagnons de la Saint-Jean », à Grenoble, et s’engage dans les mouvements pacifistes d’obédience communiste.En 1948, encouragé par Paul Léautaud et Claude Roy, il publie un premier ouvrage chez Seghers, La Vie ouvrière. Dix ans plus tard, un recueil de poèmes, L’Ordinaire amour, paraît chez Gallimard. Il écrit sa première pièce, L’Officina, suivie, en 1959, du Drame du Fukuryu-Maru, dont l’adaptation au TNP (Théâtre national populaire) fut interdite.Depuis 1973, l’œuvre de Gabriel Cousin s’affirme sous le signe de la diversité : littérature érotique, livret d’opéra, « poème télévisuel » ou encore conte pour enfants.