Vous êtes ici

Henry de Montherlant

Henry de Montherlant

Henry de Montherlant est né à Paris le 20 avril 1895 et mort le 21 septembre 1972.

Dès son plus jeune âge, sa mère lui communique son goût pour la littérature ; il est attiré par le métier d’écrivain. Plus tard, il lit Nietzsche et Barrès ; il s’enthousiasme pour le courage et la vertu des hommes de l’Antiquité.En 1914, sa première pièce, L’Exil, lui est inspirée par une blessure qu’il reçoit par éclats d’obus alors qu’il est affecté au service auxiliaire lors de la Première Guerre mondiale.Dans les années 1920, il a une grande activité sportive, notamment dans l’athlétisme et le football.Admirateur des civilisations de l’Antiquité, il voyage beaucoup autour de la mer Méditerranée et vit pendant quelques mois à Alger, en même temps qu’André Gide, en 1930.Il se met à l’écart de la société et des luttes partisanes après la Seconde Guerre mondiale et écrit essentiellement des pièces de théâtre. Ses œuvres sont peuplées d’hommes et de femmes d’honneur, tour à tour grands et misérables, victimes de leurs passions contradictoires, de trahisons. L’une de ses pièces les plus connues est La Reine morte écrite en 1942.Il est élu à l’Académie française en 1960, sans pourtant en avoir fait la demande.Il perd presque totalement la vue lors d’un accident en septembre 1972 et se suicide à son domicile du quai Voltaire.