Vous êtes ici

Isabelle Le Nouvel

Isabelle Le Nouvel

Isabelle Le Nouvel est actrice, autrice et dramaturge. En 2014, dans Big Apple, elle explore le thème de l’amour dans la vie quotidienne d’un couple. La pièce est créée dans une mise en scène de Niels Arestrup au Théâtre de l’Ouest Parisien avec Marianne Basler et Christophe Malavoy, puis reprise au Théâtre de Paris. En 2016, Le Syndrome de l’Écossais (L’avant-scène théâtre n° 1399), est mis en scène par Jean-Louis Benoit au Théâtre des Nouveautés avec Thierry Lhermitte et Bernard Campan. Le spectacle comique, un dîner de famille qui tourne mal, entre jalousies et non-dits, voyage ensuite en Europe. Forte de ces premiers succès, Isabelle Le Nouvel écrit Skorpios au loin en 2018 (L’avant-scène théâtre, n° 1451), une pièce dans laquelle elle convoque les personnages de Maria Callas, Winston Churchill et Greta Garbo pour une traversée mouvementée de la Méditerranée. Le spectacle est créé par Jean-Louis Benoit aux Bouffes Parisiens avec Ludmila Mikaël et Niels Arestrup, et remporte le prix Théâtre de la Fondation Barrière.
Également actrice, elle travaille d’abord au théâtre au sein de la troupe du Théâtre des Ateliers. Elle joue notamment dans Ondine de Jean Giraudoux par Jean-Paul Lucet (1996), dans les mises en scène de Roméo et Juliette (1998) et des Misérables (1999) par Denis Llorca, et pour Jacques Weber dans Phèdre (2002). Jacques Lassalle la dirige en 2008 dans Visite au Père de Roland Schimmelpfennig, et Denise Chalem en 2010 dans Aller chercher demain au Festival Nava.
Depuis 2001, elle travaille régulièrement avec Niels Arestrup, au théâtre (elle apparaît dans Épouses républicaines et Beyrouth Hôtel) et au cinéma : c’est lui qui réalise L’Invitation en 2009, un court métrage dont elle signe le scénario et dans lequel elle joue avec Guillaume Gallienne. Déjà en 2007, elle interprétait pour Niels Arestrup le rôle de Nadia dans la comédie romantique Le Candidat. Elle-même s’essaie à la réalisation de ses propres textes : ce sont La Tête de l’emploi en 2010, avec Gisèle Casadesus et Isabelle Sadoyan, puis Le Syndrôme de l’Écossais (2017).
Son premier roman, La femme qui n’aimait plus les hommes, paraît chez Michel Lafon en septembre 2021.