Vous êtes ici

Jacques Audiberti

Jacques Audiberti

Poète, écrivain et dramaturge, Jacques Audibertini est né à Antibes en 1899. Dès 1914, ses poèmes et des chroniques sont édités dans le journal Le Réveil d'Antibes. Monté à Paris en 1924, il écrit dans la rubrique des faits-divers au Petit Parisien, découvrant ainsi la férocité de la nature humaine. En 1930, il publie à compte d'auteur un premier recueil de poésie L'Empire et la Trappe puis Race des hommes (1937), qui reçoit le Prix de poésie de l'Académie Mallarmé, Des tonnes de semence (1941) et Toujours (1943). Auteur prolifique, il signe quatorze romans, dont Abraxas (1938), Le Maître de Milan (1950) ou La Poupée (1956), et plus de vingt pièces de théâtre dont les plus connues sont Le mal court (1947) et Cavalier seul (1955). Le Grand prix national des lettres lui est attribué pour l'ensemble de son œuvre, ainsi que le Prix des critiques. Son journal Dimanche m'attend paraît en 1965, l'année même où il meurt des suites d'un cancer. En 1996 sortent deux recueils thématiques : Le Mur du fond, qui rassemble ses critiques de cinéma, et La Forteresse et la Marmaille, ses essais sur la littérature et les écrivains.