Vous êtes ici

Jacques Perret

Jacques Perret

Jacques Perret est né en 1901 à Trappes dans les Yvelines.Il étudie à Paris le français et la philosophie. De 1921 à 1923, il accomplit son service militaire au Maroc.Il est brièvement professeur de français dans un collège, puis débute dans le journalisme au Rappel et au Journal. Il voyage alors en Europe et en Amérique.En 1932, il tente de s’installer comme exploitant agricole dans le Loir-et-Cher. Il échoue, mais écrit là-bas son premier roman, Roucou, édité chez Gallimard.En 1936 il revient à Paris et continue sa carrière de journaliste et de romancier. En 1937, Ernest le Rebelle est édité, et adapté au cinéma l’année suivante.Fait prisonnier durant la Seconde Guerre mondiale, il s’évade en 1942. Il écrit dans des journaux où il clame son attachement au régime monarchique.En 1947, Le Caporal Épinglé, récit sur sa captivité, rencontre un grand succès. Il écrit aussi Vent dans les voiles (1948), Rôle de plaisance (1957), La Compagnie des eaux (1969) et des recueils de nouvelles.En 1960, sa défense active de l’Algérie française et ses articles contre le général De Gaulle lui valent d’être déchu de ses droits civiques.Il écrit encore plusieurs livres de souvenirs avant de s’éteindre à Paris en 1992.Son œuvre théâtrale se compose d’un recueil intitulé Trois pièces, qui rassemble Maximilien (1957), Caracalla (1958) et Monsieur Georges (1960), ainsi que des pièces telles que La Mort de Maximilien d’Autriche (1955) et Le Couteau (1965), adaptation de la nouvelle Objets perdus.