Vous êtes ici

Pierre Corneille

Pierre Corneille

Il naît en 1606, dans une famille de robe. Il fait ses études au collège des Jésuites de Rouen, puis se dirige vers le droit. En 1628, il devient avocat et exerce cette profession jusqu’en 1651.

Sa première comédie, Mélite ou les fausses lettres (1629), est jouée dès 1630. Par la suite il écrit cinq autres pièces qualifiées de tragi-comédies, ou comédies à l’espagnol. 

En 1635, il s’essaie à la tragédie avec Médée et compose L’Illusion Comique. Après Le Cid, en 1637, Corneille connaît une suite de grands succès entre tragédies et comédies : Horace (1640), Polyeucte, martyr (1641), Le Menteur (1643), Andromède (1650)… 

Pulchérie (1672) et Suréna (1674) terminent sa carrière dramatique. En 1682, paraît, sous son contrôle, l’édition complète de son Théâtre. 

Il s’éteint deux ans plus tard.