Vous êtes ici

René de Obaldia

René de Obaldia

Né en 1918 à Hong Kong, René de Obaldia est un poète, romancier et dramaturge français.Critique littéraire, il publie en 1952 Les Richesses naturelles, un recueil de récits. Rapidement promu directeur littéraire aux éditions Pierre Horay, Obaldia publie son premier roman, Tamerlan des cœurs, en 1956 ainsi que deux récits, Fugue à Waterloo et La Passion d’Émile pour lequel il reçoit le Grand prix de l’humour noir. Son deuxième roman, intitulé Le Centenaire (1959) est lui aussi récompensé par le prix Combat en 1960.Plus que sa carrière de romancier, c’est sa carrière de dramaturge que l’on retient. Avec Génousie (1960), Sept Impromptus à loisir (1961), Le Général inconnu (1964), Du vent dans les branches de sassafras (1965), La Baby-Sitter (1971), Monsieur Klebs et Rozalie (1975) et Les Bons Bourgeois (1980), René de Obaldia connaît une renommée mondiale.Il obtient en 1985 le Grand prix de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre et, pour le domaine théâtral : le Grand prix de la société des auteurs dramatiques en 1989 et deux Molières dont un d’honneur en 1993. Il est par ailleurs élu à l’Académie française le 24 juin 1999.