Cart
Custom content
<p>This is custom content</p>

Cravate club

10,00 €

Accroche

"Ce huis clos masculin, ce dialogue si vif, cette violence et cet arrière-plan chargé d'une infinité de non-dits autorisent les deux acteurs en scène aux effets les plus personnels, les plus audacieux ou les plus délicats." - Philippe Tesson

Résumé

Bernard et Adrien sont deux amis de toujours, deux associés dans leur travail. Ce soir-là, Bernard fête ses quarante ans. Mais Adrien n’est pas libre. Sa soirée est prévue de longue date. Il appartient à un club. Bernard refuse d’admettre qu’Adrien lui ait caché cette affiliation. Tout s'envenime...

Sommaire

Éditorial : 
Un drame pour rire, par Philippe Tesson
L'auteur : 
Fabrice Roger-Lacan
La pièce : 
Cravate Club, de Fabrice Roger-Lacan
Autour de la pièce : 
- Fabrice Roger-Lacan, plus dramatique qu'il n'en a l'air, par Frédéric Beigbeder
- Charles Berling, acteur mercurien, par Armelle Héliot
- Édouard Baer, je te briserai, par Frédéric Beigbeder
- Isabelle Nanty, par Frédéric Beigbeder
- Irrésistible Isabelle, par Francis Huster
- La Presse
L'actualité théâtrale :
- Théâtre en zigzag, par André Camp
- Scènes que j'aime, par Danielle Dumas
- Chroniques, par Hélène Kuttner
- Événement, par Clauda Montanari
- Les Rendez-vous, par Chantal Boiron
- Festival d'Avignon, programme du In
- Rencontres, Théâtralisez-vous 
 

Distribution

Charles Berling (Bernard)
Édouard Baer (Adrien)

Rupture de stock
Date de parution 01/06/2001
Numéro parution 1091
Auteur Fabrice Roger-Lacan
Metteur scène Isabelle Nanty
Genre Comédie Comédie dramatique
Nombre d'hommes 2
Durée 01:30
Théâtre Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

16 autres produits dans la même catégorie :

Pierre Curie, savant distrait et maladroit est chargé de cours et de recherches à l'Ecole de physique et chimie. M. Schutz, le directeur, attend de lui des découvertes qui couvriraient la France d'honneurs et lui rapporteraient une médaille. En vain... jusqu'au jour où paraît une certaine Marie Sklodowska. Le cœur de Pierre va s'affoler autant que son électromètre devant l'uranium. Vous croyiez connaître la suite ? Pas sûr !