Cart
Custom content
<p>This is custom content</p>

L'Amour propre / Le Laitier

Johanne Klein Marc Camoletti
6,00 €

Accroche

"On rit come à toute les scène de ménage mais en se demandant ce qui va en sortir, quand le deuxième acte démarre sur les chapeaux de roues. [...] Arrive un l'amant, puis une maîtresse qu'on attendait pas, puis celle qu'on attendait mais qui se prête à une comédie imprévue. Tout ce monde ment ou dit la vérité à contretemps jusqu'à créer l'imbroglio qui se dénoue dans la tradition au final". Jacqueline Cartier, France-Soir

Résumé

L'Amour propre: Ils s’aiment, ils s’adorent plus que tout et ils le savent. Mais cela fait tellement de temps qu’ils sont ensemble qu’ils ne se le disent plus. Ils ne trouvent plus le temps. Peu à peu, la distance s’installe, les questions sur les sentiments de l’autre aussi, mais on n’en parle pas, on essaie de se mettre à la place de l’autre et de comprendre tout seul dans son coin. Personne ne fait le premier pas, il faut garder intact son amour-propre au risque de perdre l’amour de sa vie.

Le Laitier: Deux hommes, Un et Deux, sont dans la longue file d’attente pour aller chez le laitier. À l’heure où le gouvernement autorise enfin la réouverture de toutes les boutiques pour que la ville puisse renaître, les deux hommes évoquent le passé. Ce passé de privations, de terreur, de guerre. Ils dévoilent leurs espoirs, leurs doutes, à demi-mots, avec beaucoup de retenue craignant que ce bonheur ne dure qu’un instant et que les malheurs d’avant surgissent à nouveau.

Sommaire

Distribution

L'Amour propre :
• 3 hommes 
• 4 femmes 

Le Laitier : 
• 2 hommes 

Rupture de stock
Date de parution 15/05/1969
Numéro parution 426
Auteur Johanne Klein Marc Camoletti
Genre Comédie
Nombre d'hommes 3
Nombre de femmes 4
Théâtre Théâtre Édouard VII

16 autres produits dans la même catégorie :

Pierre Curie, savant distrait et maladroit est chargé de cours et de recherches à l'Ecole de physique et chimie. M. Schutz, le directeur, attend de lui des découvertes qui couvriraient la France d'honneurs et lui rapporteraient une médaille. En vain... jusqu'au jour où paraît une certaine Marie Sklodowska. Le cœur de Pierre va s'affoler autant que son électromètre devant l'uranium. Vous croyiez connaître la suite ? Pas sûr !